MOT DU PRÉSIDENT

Chers adhérents et membres associés, chers partenaires d’Unicongo,

La deuxième moitié des dix précédentes années a été marquée par la grave crise de l’économie congolaise, due à la forte chute du prix du pétrole, principale matière d’exportation de notre pays, et principale ressource du PIB et des finances publiques. Cette crise caractérisée par une baisse importante des investissements publics et de la demande intérieure, qui sont les deux facteurs ayant soutenu la croissance remarquable de l’économie congolaise au début de la décennie 2010. L’endettement public croissant envers le secteur privé qui s’en est ensuivi, a gravement affecté les BTP et par ricochet les autres secteurs de l’économie nationale et l’emploi.

Dans ce contexte très difficile, l’économie et le secteur privé congolais sont confrontés depuis la fin de l’année 2019 à la mondialisation de la Covid-19. L’impact de cette pandémie a été dramatique au cours du deuxième trimestre de l’année 2020, avec le confinement qui a ébranlé la fragile structure de notre économie et menacé dangereusement le secteur privé et l’emploi.

Le réflexe d’Unicongo a été de se tourner immédiatement vers les pouvoirs publics, après examen de la situation, en vue de susciter d’urgence le dialogue public-privé, indispensable face à ce mal qui a pris de court le monde entier, mal qu’il fallait affronter sans délai sur le plan sanitaire, mais également sous l’angle économique et social, au regard de l’ampleur de l’impact de la pandémie et des problèmes à surmonter. En dépit des multiples contraintes, la mobilisation de l’Union et de tous ses membres a été à la hauteur de la responsabilité sociétale qui doit animer l’entreprise en de telles circonstances.

Le dialogue public-privé lancé depuis le second trimestre de cette année devrait se poursuivre pour l’examen des problématiques soulevées par la Covid-19, dans le domaine du travail avec le chômage technique, le chômage partiel, le télétravail, et la nécessité de la définition et de la mise en œuvre d’une stratégie nationale de relance économique et du secteur privé. Dans ce dialogue essentiel, Unicongo en tant qu’organisation patronale la plus représentative au Congo tient à jouer pleinement son rôle en tant que partenaire des pouvoirs publics, convaincue qu’aucune solution idoine ne sera possible, en dehors du cadre approprié de concertation que constitue le dialogue public-privé.

Alphonse Missengui

Défilement vers le haut

ADHÉRER

Vous souhaitez obtenir des renseignements sur ladhésion à Unicongo ?

Remplissez ce rapide formulaire afin que nous puissions vous recontacter.